2016 – Nous sommes au 44e Salon international des inventions à Genève

16.04.2016 Notre coopérative est devenue en moins de 2 ans, le fer de lance de l’IRO mentor club. Cette collaboration apporte la sympathie d’une association amicale née en 1982 et la force d’une société commerciale avec des experts. Notre première année est marquée par une forte croissance du nombre de coopérateurs et par un suivi des premiers dossiers avec un déroulement exemplaire. Quelques médias romands ont suivi nos activités et des relations solides ont été nouées avec des partenaires complémentaires. Sur l’espace Île-Verte, pour la Read More +

2015 – IROmagazine notre partenaire au 43e Salon des Inventions de Genève

16.04.2014 Les 5 patrons du Groupement des Equipementiers Valaisans (GEVs), en visite sur le Salon ont organisé une visite de contacts et de prospection en tir groupé. En effet, le GEVs était au complet. Conduit par Patrice Cottet de Cottet Electronic SA à Collombey. Le groupement a choisi ce projet en partenariat avec l’ADER et IRO magazine. Un Diplôme nominatif et un billet suisse de 1000 francs ont été remis à cette heureuse gagnante, primée dans la classe V pour Environnement. Ce geste fort n’est Read More +

2015 – La Coopérative Pôle Innovation Compétence (C-PIC) valide sa philosophie et sa démarche au 43e Salon international des inventions de Genève.

14.04.2015 Les aides à l’innovation et à l’invention sont légions mais souvent sous contrôle de structures administratives qui ne parlent pas le même langage que les inventeurs indépendants. Les banques, les business angels et autres outils d’aide au démarrage de projets frustrent aussi ces créatifs pas toujours armés pour établir un plan d’affaires. C’est là que la C-PIC sert d’interface. Le président de la coopérative, Daniel Nasr, vient du monde de la finance. Il est déjà entouré de sept coopérateurs qui sont tous des indépendants Read More +

2014 – Inventeur-entrepreneur, la version hybride est la règle

28.10.2014 Les esprits inventifs et actifs sont légion en Romandie mais toujours à la recherche de financement. Il est vrai qu’en Suisse le capital risque dans l’artisanat et l’économie de proximité, ce n’est pas la règle. Pour convaincre un investisseur il faut préparer des dossiers, faire des présentations. Un inventeur est rarement séduit par la paperasse. Un entrepreneur n’aime pas les charges administratives qui tuent le temps et détruisent le travail. L’inventeur doit être accompagné Il existe de nombreuses institutions, des services officiels, des associations Read More +